Forum sur le partenariat collectivités locales chambres consulaires :

Diéne Fraba Sarr, magnifie le dynamisme du secteur privé national
Diène Farba Sarr, le ministre du Renouveau urbain, du Cadre de Vie et de l’Habitat a mis en exergue ce samedi lors de l’ouverture d’un forum de la 3ème édition de la Foire Internationale de Kaolack (FIKA), le dynamisme du secteur privé au Sénégal. Des assises sur le thème du partenariat entre les collectivités locales et les chambres consulaires pour l’émergence de la région de Kaolack.

Le rôle du secteur privé national dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE) au cœur du premier forum initié dans le cadre de la 3ème édition de la Foire Internationale de Kaolack (FIKA), ouverte ce samedi par le Premier Ministre. La rencontre qui portait sur le thème : Alliance collectivités locales et chambres consulaires, un partenariat stratégique pour l’émergence à Kaolack, a permis à une centaine d’élus locaux et consulaires d’échanger sur cette problématique.

Venu présider ses assises le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, a saisi l’occasion pour saluer le rôle patriotique du secteur privé national dans la matérialisation de cette démarche prospective pour le développement économique et social du Sénégal.

Convoquant la théorie Keynésienne sur l’importance des investissements publics notamment en matière d’infrastructures pour asseoir une croissance dynamique, il a sous ce rapport insisté sur le rôle des privés à travers leurs entreprises à générer de la richesse « L’Etat a la responsabilité de créer un environnement économique viable avec des infrastructures de qualité notamment pour les voies de communication mais c’est les entreprises par leurs investissements qui créent la richesse au Sénégal nous en serons sous peu à pratiquement 7% de taux de croissance .

L’émergence économique à laquelle la vision du président Macky Sall nous convie, n’est rien d’autre qu’une accumulation de cette dernière sur au moins une dizaine d’années » a lancé cet économiste lauréat de l’Université d’Alexandrie en Egypte. Prenant l’exemple de la foire de Kaolack coproduite par les chambres consulaires et les collectivités locales de Kaolack, il a fait observer les convergences des misions entre des institutions chargées de coordonner et de promouvoir le développement économique et social local et les autres en charge de l’animation économique.