’Kaolack un hub logistique et industriel pour le libre échange dans l’espace communautaire

Allocution de Mr SERIGNE MBOUP,
Président du Comité de Pilotage

- Monsieur le Ministre de l’Industrie, des Mines et des PMI
- Monsieur le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime
- Monsieur le Gouverneur de la Région de Kaolack
- Monsieur le Préfet du département de Kaolack
- Monsieur le président du Conseil Départemental de Kaolack
- Honorables, membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, et du Conseil Economique, Social et Environnemental
- Mesdames, Messieurs les directeurs nationaux et coordonnateurs d’agences publiques
- Mesdames, Messieurs les maires et élus locaux
- Messieurs les membres de bureau des chambres consulaires de Kaolack
- Monsieur le modérateur du panel
Chers invités à vos rangs, grades et qualités

Je voudrais au nom de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Kaolack, souhaiter la bienvenue, aux ministres venus participer à ce Forum qui a pour Thème : « Kaolack, un hub logistique et industriel pour le libre échange dans l’espace communautaire ».

Il me plait également d’adresser mes vifs remerciements à mes amis et frères, Messieurs Aly Ngouille NDIAYE, Ministre de l’Industrie, des Mines et des PMI et Omar GUEYE, Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime pour leur disponibilité et l’honneur qu’ils m’ont fait d’accepter de présider cette rencontre.

Je voudrais leurs rendre hommage pour l’accompagnement qu’ils ne cessent d’apporter au Secteur Privé, dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de développement.

Je voudrais d’abord magnifier l’excellent travail que nos hôtes sont entrain de réaliser au niveau de leurs différents ministères. Chacun dans son département est en train de faire d’importantes avancées dans les missions que le Président de la République, son excellence Monsieur Macky Sall à bien voulu lui confier.

Aujourd’hui tous les observateurs sont unanimes pour dire que la renaissance industrielle du Sénégal est devenue une réalité. Avec d’une part, le parc industriel de DIAMNIADIO piloté avec brio par un illustre fils du Saloum DJIM MOMATH BA DG de l’APROSI. Une Agence qui s’active avec succès dans la redynamisation des domaines industriels régionaux.

Le secteur de l’économie maritime est aussi logé à la même enseigne. Les accords de pêche négociés avec l’Union Européenne a permis de préserver dans la durée les ressources halieutiques tout en assurant des recettes importantes au trésor public. L’initiative heureuse du chef de l’Etat d’équiper les mareyeurs en camions frigorifiques dans les zones côtières a donné à la pêche artisanale un second souffle sous l’impulsion du ministre Omar Gueye.

En vous accueillant tous deux dans l’enceinte de la Chambre de commerce de Kaolack , une vielle institution qui date de 1911 , héritière des anciennes qui est une maison de commerces coloniales , DEVES & CHAUMET , MAUREL & PROM , SOUCAIL. Témoin aussi d’une tradition industrielle ancienne avec la SONACOS-Lyndiane, Les Salins du Sine-Saloum et la SOTEXKA.

Aujourd’hui c’est une nouvelle génération d’entrepreneurs et d’industriels qui a pris le relais avec une nouvelle vocation : représenter et défendre les intérêts du secteur privé local. Mission à laquelle nous nous acquittons avec un certain succès, comme en atteste des études de la direction de l’industrie faisant des chambres de commerce les structures d’appui les plus en vue pour les PMI au Sénégal. Des initiatives comme la FIKA d’écoule de cette démarche innovatrice pour contribuer au développement économique de la région. Aujourd’hui, la Chambre de Commerce de Kaolack est citée en référence pour son rôle de catalyseur de l’économie du Sine Saloum

C’est du reste cette vitalité économique, qui lui avait permis d’être au cœur du pouvoir politique, des indépendances à nos jours. Des 12 premiers ministres qu’a connus le pays, 7 d’entre eux sont originaires de cette région naturelle. Les 4 présidents de la république de Senghor à Macky Sall en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade ont un fil conducteur les liant à Kaolack. Le premier a été élu pour la première fois comme député du second collège dans la circonscription du Sine Saloum, le second a quitté le poste de gouverneur de cette région pour occuper celui de chef du gouvernement avant la présidence de la république , le troisième a organisé la première convention nationale du PDS ici à Kaolack et le dernier a fait ses humanités dans la capitale du Saloum

C’est pourquoi je voudrai que vous soyez notre interprète auprès de son excellence le président Macky SALL pour lui transmettre notre amitié et notre reconnaissance. Nous sommes satisfaits des avancées notées avec le port de NDAKONGHA dont je fais parti des initiateurs avec l’idée de décongestionner celui de Ziguinchor. Il a des missions complémentaires avec celui de Kaolack. Des rumeurs persistantes circulent alléguant que la construction du pont de Foudioungne allait enterrer définitivement le port maritime de Kaolack. Nous osons espérer qu’il n’en est rien, car le port de Kaolack à une dynamique propre et un rôle central de hub maritime sous régional dans nos échanges avec la Gambie, le Mali, la Guinée Bissau et la Guinée Conakry .Le condamner ainsi serait une erreur stratégique qu’on mettra du temps à rattraper .

Messieurs les Ministres, la priorité des kaolackoises et des kaolackois est une redynamisation de l’économie de leur région, cet objectif passe nécessairement par des ports performants et renforcés à travers la réhabilitation du port maritime et la réalisation du port sec de MBADAKOUNE. Des réalisations qui vont servir d’effets d’entrainement à la redynamisation et au renforcement du domaine industriel et des flux commerciaux. Kaolack de ce point de vue, sera un pôle économique fort et dynamique renforçant nos relations avec les pays frontaliers et donnant à la diplomatie économique tous son sens. Une visibilité exceptionnelle de l’émergence prônée par Macky Sall sera assurée et les populations de Kaolack lui seront éternellement reconnaissantes pour cette action refondatrice du pôle territorial du Sine Saloum.

Pour conclure je voudrai remercier au nom du Comité de Pilotage les Ministres et leurs collaborateurs présents, pour leur engagement à la tenue de ce forum, le modérateur GUIDADO SOW et l’ensemble des panélistes pour leur disponibilité et ceux du comité scientifique de la FIKA.

JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION