Aly ngouille Ndiaye : « La Foire de Kaolack a été, initiée au moment opportun »

Kaolack constitue un grand carrefour qui relie les régions Nord et Sud, Est et Ouest du « bassin arachidier », dont la ville devient ainsi le cœur.

La position stratégique de cette région fait de Kaolack une ville à forte potentialité de développement, a déclaré, ce jeudi 9 décembre 2017, Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Industrie et des Mines.

C’est dans cette région où il s’était rendu pour présider la Journée de la Foire internationale de Kaolack (Fika) consacrée à l’Industrie. Le ministre a alors indiqué, dans ses propos liminaires, que cette position expose, en même temps, les industries locales « à une rude concurrence des produits importés et des charges de fonctionnement très lourdes qui ont contraint plus d’une dizaine de petites et moyennes industries à disparaître. Je sais que l’industrie dans la région se trouve confrontée à des difficultés qui ne lui permettent pas encore d’occuper la place qui doit être la sienne dans l’économie régionale ».

Cependant, il a indiqué que « le secteur de l’industrie et au-delà l’économie de la région devrait connaître une nouvelle impulsion avec la future implantation de l’Université El Hadji Ibrahima Niasse, la perspective de l’installation d’un agropole, la modernisation et la redynamisation du tissu industriel, le développement de l’agro-industrie, qui passera nécessairement par la valorisation de nombreux sous-produits et filières de production, l’organisation des activités de promotion de l’économie comme nous le vivons aujourd’hui avec la Fika ».

Se disant honoré de cette journée dédiée à l’industrie, il a magnifié la tenue, durant 15 jours, de la Fika. Laquelle, dit-il, « va réunir, sur un même site, de nombreux acteurs économiques de la région de Kaolack, du Sénégal, de l’espace Ouest-Africain et même au-delà ». Le ministre en charge de l’Industrie a également salué l’initiative de cette manifestation portée par la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack (Cciak). Cette initiative est, à ses yeux, « d’un intérêt majeur pour le poumon économique et commercial du Saloum ».

La Foire de Kaolack a été, selon Aly Ngouille Ndiaye, initiée au moment opportun. J’ai immédiatement adhéré à l’idée de cette journée de l’Industrie en plein cœur de cette foire pour bien mettre en relief la vocation industrielle de la région de Kaolack. En effet, pour le seul département de Kaolack le parc industriel est composé principalement de 08 unités industrielles localisées dans le département de Kaolack. A ce tissu industriel s’ajoutent d’autres unités, de taille moindre, installées un peu partout dans la région à Kaolack même, Fatick, Nioro etc. », a-t-il indiqué.