Discours du President serigne MBOUP dans le cadre de la visite du Ministre Khoudjia Mbaye ;


Madame le Ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats Economique,
Excellence, Monsieur le Chargé d’Affaires de l’Ambassade de la République Fédérale du Nigéria à Dakar,
Honorable AMINU BELLO et les membres de la délégation de l’Etat de SOKOTO,
Monsieur le Gouverneur de la Région de Kaolack,
Monsieur le Préfet du département de Kaolack,
Madame le Préfet du département de GUINGUINEO,

Monsieur le président du Conseil Départemental de Kaolack, Mesdames, Messieurs les députés, membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, et du Conseil Economique, Social et Environnemental
Monsieur le représentant du Khalife général de Médina Baye Mesdames, Messieurs les directeurs nationaux et coordonnateurs d’agences publiques
Mesdames, Messieurs les chefs de services régionaux Mesdames, Messieurs les maire et élus locaux
Messieurs les membres de bureau des chambres consulaires de Kaolack
Messieurs le modérateur et animateurs de panel
Chers invités à vos rangs, grades et qualités,
C’est avec un honneur immense et une grande fierté que nous accueillons aujourd’hui ce parterre de personnalités venues prendre part à ce premier forum organisé dans le cadre de la deuxième édition de la FIKA Madame le ministre de la promotion des investissements et des partenariats économique ma sœur KHOUDIA MBAYE, m’a fait l’amitié de venir personnellement présider cette manifestation aux cotés d’une importante délégation nigériane conduite par l’honorable AMINU BELLO, Membre de la commission en charge du commerce de l’Etat de SOKOTO. La taille de sa délégation et les qualités des membres de sa délégation dont de nombreux hommes d’affaires de ce géant de l’Afrique témoignent de l’engagement des nigérians en général, ceux des régions du Nord, en particulier pour une coopération privilégiée avec le Sénégal et la région de Kaolack. J’ai pas besoin de rappeler la place particulière que la figure religieuse de Mawlna Cheikh Ibrahima Niasse ‘’BAYE’’ a auprès des populations des régions précitées C’est pour moi l’occasion de remercier notre père Papa Cheikh Tidiane Ibrahima Niasse, pour le rôle éminemment constructif joué dans l’aboutissement de ce projet de
rapprochement des secteurs privés des deux régions. Avec le B to B qui est prévu à l’issue de ce forum, nous sommes persuadés que des partenariats féconds verront le jour entre les opérateurs économiques des deux pays.
C’est du reste, Madame le Ministre, notre manière de donner un contenu concret à la promotion des investissements qui plus est entre pays du Sud , pour embrancher sur le thème qui nous réunit aujourd’hui Donc comme vous pouvez le constatez le fait d’organiser ce forum en présence de la délégation nigériane, ne relève point du hasard .Cet espace communautaire qu’est la CEDEAO est la plus importante d’Afrique en termes de nombre de consommateurs, la seconde après celle des pays au sud de l’Afrique pour la production de richesse. C’est dire le potentiel immense d’investissements qui reste à développer au sein de ce cadre d’intégration économique. Notre objectif est à l’instar du rapprochement avec le secteur privé nigérian, attirer tous les investisseurs européens, asiatiques et américains dans notre pays. Pour ce faire il nous faut travailler Madame le ministre à lever certaines contraintes jurant avec les principes sacro saints
de la libre circulations des personnes et des biens au sein de la CEDEAO. Car il est aujourd’hui plus facile pour un pays de cette communauté économique de faire des affaires avec un pays européen, asiatique ou américain qu’avec un autre pays membre. Notre conviction est que l’intégration au sein de cet espace se fera avec les secteurs privés nationaux appuyés par leur gouvernement respectif ou ne se fera pas. Pour avoir été au Nigéria récemment dans le cadre de la préparation de la FIKA, j’ai pu mesurer personnellement les opportunités en la matière, notamment sur le secteur des transports aériens concernant les lignes intérieures. C’est le cas aussi des hydrocarbures où l’expérience du Nigéria dans le domaine de l’exploitation du pétrole et de la pétrochimie peut servir utilement le Sénégal avec les découvertes encourageantes d’énergie fossile dans notre pays.
Je voudrais terminer en réitérant mes vifs remerciements à tous ceux qui ont rendu possible ce forum à commencer par son excellence Macky Sall et Muhamed BUHARI, pour leur soutien, au chargé d’affaires de l’Ambassade du Nigéria. A Madame le
ministre, nos hôtes du Nigéria, aux membres du commandement territorial, aux différents élus, aux panélistes, aux membres du comité d’organisation et à tous qui honorés de leur présence cet important forum.
MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION